Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

La gratuité totale du bus à Amiens plus que jamais nécessaire

24 Juillet 2020 , Rédigé par Cédric Maisse

Que Mme Fouré renonce à sa promesse de gratuité du bus le mercredi à Amiens ne nous étonne pas. Rappelons qu’il avait fallu que l’ « Aube nouvelle » rassemble plus de 7000 signatures lors de la campagne des élections municipales de 2014 pour qu’elle propose de tester le samedi gratuit.

Cela prouve qu’il est nécessaire de maintenir la pression pour qu’Amiens se tourne rapidement vers l’avenir en rejoignant la quarantaine de villes et agglomérations françaises, dont Compiègne, Noyon, Senlis, Calais et Dunkerque dans les Hauts-de-France, où l’on se déplace aujourd’hui sans payer.

Car partout où elle a été instaurée, la gratuité du transport, c’est source d’attractivité pour l’agglomération, de gains de pouvoir d’achat pour les habitants, d’amélioration de l’environnement, en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, dont 29 % sont produites par les transports.

De plus, cela permet de sortir le transport collectif de l’approche marchande et de l’inscrire comme un droit universel, comme l’a fait le Luxembourg où les trajets en transport public (bus, trains, tramways) sont désormais gratuits pour tous.

C’est pourquoi l’ «Aube nouvelle» demande :

- d’une part, à Mme Fouré et M Gest l’instauration définitive de la gratuité des bus, pour tous et tout le temps, dans la Métropole amiénoise, d’autant quaujourd’hui, les recettes (tickets et abonnements) des bus de la Métropole ne couvrent que 15 % des dépenses. La reprise en régie municipale du stationnement payant, de surface et souterrain, délégué actuellement au privé, est une piste pour aider à financer cette gratuité.

- d’autre part, à Mme Pompili, la Ministre de la Transition écologique, une intervention de l’État pour modifier la loi afin d’inciter les collectivités à aller vers la gratuité. Cet appui prendrait la forme d’une hausse du versement transport des entreprises qui y sont assujetties (plus de 10 salariés), le versement aux collectivités de l’actuelle prise en charge par les employeurs de 50 % des frais de transport de leurs salariés (devenue sans objet pour les salariés avec la gratuité), ainsi que différents dispositifs favorisant l’investissement.

L’ «Aube nouvelle» s’associe au rassemblement du 24 juillet 2020 (18H – La Hotoie à Amiens) pour agir vers la gratuité totale et pour tous des transports à Amiens.

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article