Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

Sur mon installation au Conseil départemental de la Somme et sur le manque de franchise du groupe "communiste"

8 Décembre 2020 , Rédigé par Cédric Maisse

Hier j'ai fait ma rentrée au Conseil départemental de la Somme. Mes premières impressions me conduisent à penser que c'est une assemblée de notables où l'atmosphère est feutrée. À première vue, cela ne semble pas être comme au conseil municipal d'Amiens où les débats intéressent plus la presse locale et concernent plus directement la population. Largement moins médiatiques, les débats publics sont, en outre, plus rares.

Je n'ai pas pu siéger dans le groupe « communiste ». Claude Chaidron, que je remplace, m'a dit que J.-C. Renaux, président de ce groupe, refuse de m'y voir entré. Et, le plus grave à mes yeux, est qu'il n'assume pas sa décision. Il a osé raconter aux élus du groupe socialiste que je n'avais pas fait ma demande d'intégrer leur rang. Cela commence bien. Claude Chaidron a tout fait pour que je rejoigne le groupe auquel il appartenait. Cela lui paraissait bien naturel. Je n'ai même pas pu discuter avec l'un de ces membres. Lors de mon arrivée dans l'assemblée, certains élus de droite ou de gauche m'ont souhaité la bienvenue. C'est une forme de politesse bien compréhensible : même si nous ne sommes pas d'accord, nous allons tout de même débattre ensemble. Rien de la part du groupe « communiste » qui fait comme si je n'existais pas à la manière de personnages dogmatiques croyant que leur façon de percevoir le monde le façonne... Par leur intolérance et leur manque de conviction (ils n'ont décidément pas confiance en eux), ils s'affaiblissent et refusent la moindre discussion qui pourrait leur ouvrir les yeux sur d'autres perspectives....

En conclusion, j'aimerais avoir des explications sur leur décision plutôt que d'entendre déjà des bruits de couloir mensongers à mon propos et ce, dès mon entrée en fonction.

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article