Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

Boréalia ne peut se faire sans l'avis des habitants du quartier Renancourt

20 Mai 2021 , Rédigé par Cédric Maisse

Amiens Métropole a décidé de créer, d’ici 2023, une nouvelle zone d’activité (ZAC) dans le quartier Renancourt, le projet Boréalia 2, le long de l’avenue Mitterrand. J’ai participé aux réunions d’information qui ont eu lieu la semaine dernière. Mais, comme l’a dit le président du comité de quartier à cette occasion, l’important est prendre l’avis des habitants qui sont les premiers concernés.

Je suis intervenu en tant que conseiller départemental d’Amiens Ouest qui comprend la ZAC. Permettre le développement de l’activité économique et l’emploi est une bonne chose.

Cependant, j’ai proposé qu’on associe à ce projet celui de la revitalisation de la ZAC de Montières où des terrains et friches industrielles existent, comme celle de Whirpool. Avant de détruire de nouvelles terres agricoles, essayons d’optimiser cet espace d’activités.

D’autre part, il faut concevoir la ZAC Boréalia comme un espace de vie, et pas seulement un lieu de production. Cela oblige à prévoir dès sa conception des services et équipements pour les salariés qui y travailleront et dont pourraient bénéficier les habitants du quartier Renancourt, comme la restauration, la garde d’enfants, etc. De même, cela doit être l’occasion de développer le réseau de bus qui, aujourd’hui, reste insuffisant.

Boréalia doit aussi profiter aux habitants

Troisième sujet important : celui des déplacements domicile-travail. Amener à terme des centaines de personnes dans cette zone va multiplier le trafic de véhicules. Ma solution est de supprimer le péage de la sortie 19 de l’A16, c’est-à-dire rendre gratuit cette partie de la Rocade pour permettre de fluidifier la circulation. Or, tel n’est pas le cas aujourd’hui, d’autant que Amiens Métropole vient de supprimer l’aide aux personnes l’utilisant. On peut donc légitimement craindre que nombre de salariés, pour éviter de payer le péage, viennent gonfler le trafic du quartier Renancourt, soit pour aller vers Pont-de-Metz afin de gagner le sud de l’Amiénois, soit pour se diriger vers la route d’Abbeville ou le centre-ville. Cela nuira à la tranquillité du quartier et de ses habitants qui supportent déjà les désagréments des grands événements du Zénith ou du stade de la Licorne !

Enfin, cette zone d’activité doit réserver une large place à l’artisanat et aux PME qui sont les entreprises qui créent aujourd’hui le plus d’emplois. D’autre part, il faut y implanter des activités diversifiées et innovantes, non polluantes, telle la santé, le numérique ou encore, par exemple, le bâtiment en développant les nouvelles techniques favorisant la transition écologique. Par ailleurs, il faut limiter la hauteur des bâtiments.

 

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article